Ingénieur d'études

Descriptif du poste.

 

L’Ingénieur d’Etudes intervient à tous les stades d’un projet technique, depuis la conception où il sera par exemple responsable du maquettage et du prototypage jusqu’aux phases d’amélioration des produits existants où il prendra en compte les retours d’expérience. Il travaille au sein d’un bureau d’études ou d’un grand organisme tel que le CNRS sous la responsabilité d’un chef de service. 

La fonction ne doit pas être confondue avec celle d’Ingénieur d’Etudes Informatique, qui se rapproche plus de celle d’un Analyste-Programmeur, même si le terme d’Ingénieur d’Etudes est parfois employée dans ce cas (l’ambiguïté étant généralement levée par le contexte).

SALAIRE

Ingénieur d'études

Le salaire moyen d’un ingénieur d’études en France est souvent compris entre 3 500 et 4 000 euros bruts par mois. Cela correspond à un salaire brut annuel compris entre 42 000 et 48 000 euros. Le salaire net perçu chaque mois par l’employé sera compris entre 2 700 et 3 150 euros. 

L’ingénieur d’études junior peut débuter sa carrière avec un taux horaire brut supérieur à 23 euros. Il percevra alors un salaire brut mensuel de plus de 3 500 euros. Avec un salaire brut annuel de plus de 42 000 euros, il recevra une rémunération nette mensuelle supérieure à 2 700 euros.

 Le salaire peut ensuite être négocié en fonction de la qualité de la formation de l’ingénieur d’études débutant. Le fait d’avoir effectué des stages en entreprise peut également permettre une négociation. Avec plusieurs années d’ancienneté, un ingénieur d’études peut gagner plus de 4 500 euros bruts par mois. Cela signifie qu’il percevra un salaire net de plus de 3 500 euros par mois. Avec un brut mensuel de plus de 54 000 euros, son taux horaire sera de plus de 29 euros bruts.

DIPLOME/ FORMATION

    L’Ingénieur d’Etudes est classiquement issu d’une Grande Ecole d’Ingénieurs, qu’il s’agisse d’une école généraliste polyvalente étayée par une spécialisation ou d’une école plus spécifiquement dédiée au domaine de l’entreprise. Idéalement le stage de fin d’études devra avoir été réalisé dans le domaine considéré.

 Il peut également être titulaire d’un diplôme universitaire de niveau Master 2 dans le domaine technique ciblé. Compte tenu du caractère très technique de la fonction, les parcours atypiques et reconversions sont en revanche très rares.

POSTULER

LES AXES DE COMMUNICATIONS DE NOTRE CABINET DE RECRUTEMENT FICHE DE POSTE

Retour en haut